Agression d’une cheminote en gare de Castelsarrasin, voilà ou mène la politique de déshumanisation des gares et des trains !

Dans la journée du lundi 31 décembre 2018, une vendeuse a été violemment agressée en gare de Castelsarrasin.

Dans un premier temps, le syndicat CGT des Cheminots de Montauban tient à lui apporter son soutien le plus total, et condamne avec fermeté cette agression. 


Alors que notre collègue, qui était seule en gare, était sortie sur le parvis de la gare pour informer les usagers que le bus provenant d’Agen en direction de Toulouse qui devait passer à 14H, ne s’arrêterait pas à Castelsarrasin car il était déjà complet, un individu l’a agressé verbalement et l’a menacé avec un couteau !

Extrêmement choquée par la violence de cette agression, notre collègue cheminote s’est vue notifier un arrêt de travail de plusieurs jours.

En déshumanisant les gares, les risques d’agressions se multiplient. Il faut rappeler que la CGT-cheminots de Montauban a menée pendant plusieurs mois une bataille pour maintenir ouverte cette gare au service de la circulation, alertant à de nombreuses reprises la direction sur les risques d’une fermeture. Malheureusement, aujourd’hui les faits nous donnent raison !

Alors que notre collègue était violemment agressée, la police n’a pas daigné se déplacer, invoquant le manque d’effectif. C’est inacceptable !

Une présence humaine isolée en gare, corrélée au nom déplacement des forces de l’ordre pour manque de personnel, sont les symboles des politiques d’austérité qui cassent l’ensemble des services publics et mettent en danger les salariés dans l’exercice de leur travail.


Les agents, qui sont quotidiennement sur le terrain, pour assurer le meilleur service possible aux usagers, n’ont pas à « payer » les décisions irresponsables d’une direction qui ne connait plus rien au service public ferroviaire. 

La CGT-Cheminots de Montauban demande à la direction de la SNCF la-réouverture de la gare de Castelsarrasin, et de toutes les gares du Tarn-et-Garonne au service de la circulation et à la vente, du premier au dernier train.

La CGT-Cheminots de Montauban continuera à se battre au quotidien, avec les cheminots, les usagers et les élus, pour faire de la présence humaine dans les gares et dans les trains une priorité !

Sans présence humaine, pas de service public !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s